Author: dubienvior1

Jeu concours ” un peu de chaleur “

RÈGLEMENT “ Un peu de chaleur “                             ARTICLE 1 – ORGANISATION DU JEU   La Société Dubienvivre, société par action simplifié unipersonnel au capital de 7500 euros, dont le siège se trouve au 12 rue Florimond leroux 80000 Amiens, immatriculée sous le RCS 887 507 879 (ci-après la « société organisatrice » et représentée par Dumont Tony, en sa qualité de Président   Organise du jeudi 08 octobre 2020 au 11 octobre 2020 à 10h30, un Jeu gratuit sans obligation d’achat intitulé : « UN PEU DE CHALEUR»

Jeu concours pèse ton colis

Pèse ton colis ! ARTICLE 1 – ORGANISATION DU JEU Organisé par Tony Dumont, président de la SASU Dubienvivre (ci-après la « société organisatrice ») SIRET : 887 507 879 00013 Dont le siège social est situé au 12 rue Florimond Leroux, 80000 Amiens   Organise du [15/09/2020 à 9H30] au [26/09/2020 à 18H00], un jeu avec obligation d’achat de 20 € minimum de produits en magasin, intitulé : « [Pèse ton colis] » (ci-après dénommé « le Jeu »), selon les modalités décrites dans le présent règlement.   Cette opération n’est ni organisée, ni parrainée par Facebook, Google, Apple ou Microsoft. ARTICLE

Cruelty free c’est quoi ?

Comme pour le bio, le terme ” Cruelty free ” est en vogue, alors voyons ce qui se cache derrière tout ça !   Commençons par le commencement, Cruelty free en Français se dit ” Sans cruauté ” Sans cruauté envers qui ? Les animaux, en effet, nos amis les bêtes sont souvent pris pour des cobayes ambulant, les tests sont souvent douloureux et mortels,je vous passe les détails des tests, heureusement pour tout ce qui est  ” produits cosmétique”, les tests sur les animaux sont interdits depuis juillets 2013, Aucun produits cosmétiques destinés au marché européen ne doit comporter

Bio c’est quoi ?

C’est vrai, on entend beaucoup parler du bio, mais savez vous ce qui se cache derrière ces 3 lettres ?   On pourrait croire que c’est une invention du XXI siècle, Que nenni ! On entend parler du bio en tant que projet depuis les années 1950, en ce temps, il y avait déjà des oppositions contre l’intensification agricole avec l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques. Vers les années 1960, les premières alertes sont émises contre les conséquences de cette production intensive sur la santé. En 1964, l’association Nature et Progrès (qui porte bien son nom) devient l’acteur historique de